Riley Jenson, Tome 1 : pleine lune de Keri Arthur

Publié le par Fred

rileyJensonT1Résumé :

 

Riley Jenson est une créature rare : un hybride de vampire et de loup-garou. Avec son frère Rhoan, elle travaille à Melbourne pour une organisation chargée de faire respecter la loi parmi les êtres surnaturels et de protéger les humains. Si Rhoan est un gardien enthousiaste - autrement dit un assassin -, sa soeur, elle, se contente d'un poste administratif... jusqu'à ce que Rhoan disparaisse lors d'une mission. Ça ne pouvait pas tomber plus mal : plus loup-garou que vampire, Riley est extrêmement lunatique et, la semaine avant la pleine lune, son besoin de s'accoupler devient irrépressible. Certes, elle a deux partenaires toujours prêts à la satisfaire, mais elle va devoir maîtriser ses pulsions si elle veut retrouver son frère !

 

La critique d'Aragorn :

 

A force de lire de la Bit Litt et des sagas différentes, j'ai une petite crainte quand je commence une nouvelle saga de ce type.

Mais malgrè tout, je trouve encore ici des nouveautés. Un synopsis bien différent avec une intrigue nouvelle et des personnages bien attachants, soit par leur humour, leur entêtement ou d'autre trait de caractère ...

On retrouve deux races principales dans ce premier volume (bien qu'on puisse en soupçonner d'autres) les vampires et loups-garous.

Les vampires, égaux à eux-mêmes, à savoir : taciturnes, ambïgus et en majorité dotés d'une carapace que seule une longue vie peut apporter pour se protéger mentalement des dégâts de la vie. Quinn en est l'exemple frappant, même s'il commence à "fendre l'armure" vers la fin : je serais heureux le développement de ce personnage.

Et enfin, les loups-garous ... pour une fois plus proche du mythe de mon enfance que dans d'autres sagas. Enfin des garous influencés directement la lune ... et de façon cocasse je dois dire.

Cette dernière influe directement sur leur libido ... cela fait du livre bien sûr un livre qui parle de sexe très ouvertement et c'est le reproche principal qu'en font leurs détracteurs.

Mais ne faut-il pas aller plus loin que quelques parties de jambes en l'air ? Puis nous sommes qund même également au 21ème siècle, que diable, j'en ai marre de voir des clichés sur la vie et moeurs sexuelles, la bonne conscience collective ne peut blâmer un livre parce que l'héroïne principale prend du bon temps... Bref, il ne faut pas s'arrêter à une caractéristique du livre pour en juger le tout. On retrouvera ici, une intigue, du suspens, des personnages et dialogues savoureux. Tous les éléments et ingrédients pour passer un bon moment. Que demander de plus ? Rien, c'est un bon livre.

 

Publié dans Lecture

Commenter cet article