Le Fléau de Stephen King

Publié le par Fred

le-fleau.jpgRésumé :

On avait cru d'abord à une banale épidémie de grippe. Mais quand les cadavres se comptèrent par milliers, quand les villes se transformèrent en charniers infâmes, il fallut bien se rendre à l'évidence : le Fléau n'épargnerait personne.

Hagards, terrorisés, les rares survivants tentent de se regrouper. Tout est horrible, désorganisé. Partout le danger rôde.

Un même cauchemar mes obsède : un "homme sans visage" marche vers eux, un homme maudit aux pouvoirs machiavéliques. Ses intentions sont claires : imposer sa propre loi, fondée sur la malfaisance, la cruauté et la haine.

Et si cette vision angoissante devenait réalité ???

Ma Critique :

Il fallait bien que je m'attaque au "Maître" du suspens, pour une première, ce bouquin n'a pas été une révélation loin de là !!!!
J'en espérais tellement plus, mon sentiment négatif vient du fait que le livre peut paraître extrémement long par moment. On s'ennuie devant des descriptions aussi fades qu'il m'est difficile de trouver un point de comparaison.
Je n'arrive pas à dire que le livre est mauvais, mais on aurait bien pu gagner 100 ou 200 pages !!!!!
Sur une note plus humoristique, je me demande si Roselyne Bachelot ne l'a pas en livre de chevet, ce qui pourrait expliquer la quantité phénoménale de vaccins commandés !!!!

Alors je me pose une question : Stephen King est-il vraiment un "Maître" du suspens et de l'horreur ou un succès commercial fabriqué de toute pièce par les maisons d'édition américaines ???? J'aurais peut être un élément de réponse quand je me forcerais à lire un autre Stephen King.

A noter, que ce livre a été adapté pour la TV en deux fois trois heures, comme pour le livre, l'angoisse vous gagne mais attention aux périodes d'ennui.

Articles liés :

Bio de l'auteur

Publié dans Lecture

Commenter cet article

voyelle 18/03/2010 23:08


eh oui comme tu dis, c'est un maître !!!  j'adore son univers !!


Fred 19/03/2010 06:43


Je cherche à lire un autre livre de lui ... parce que celui je n'ai pas aimé ... et j'aime pas rester sur une mauvaise impression