A.N.G.E Tome 1 Antichristus d'Anne Robillard

Publié le par Fred

ANGE1A.N.G.E = Agence Nationale de Gestion de l'Etrange.

 

A l'insu des habitants de la Terre, l'Agence Nationale de Gestion de l'Etrange veille sur l'humanité. Ses agents secrets protégent les hommes des ténébreuses machinations des serviteurs du Mal.

 

Tome 1 : Antichristus.

 

Résumé :

Lors d'une enquête de routine sur les enseignements trompeurs d'un prétendu gourou, les agentes Océane Chevalier et Cindy Bloom découvrent que de sombres événements prédits par certains textes bibliques sont sur le point de se produire.Leurs collègues, Yannick Jeffrey et Vincent McLeod, viennent leur prêter main-forte mais se heurtent à la mystérieuse puissance du Faux Prophète.

Au même moment, les tueurs de l'Alliance, un redoutable groupe maléfique, préparent la venue de l'Antéchrist, et bientôt l'A.N.G.E plonge dans l'incertitude. Quelle est la véritable mission de ce mystérieux envoyé du Vatican ?

Qui est cet homme vêtu de noir qui apparaît lorsque les agents de l'A.N.G.E sont en péril ?

Face à toutes ces menaces, l'Agence saura-t-elle préserver le monde de sa fin annoncée ?

 

Ma Critique :

Ayant lu une bonne partie de la première saga "Les Chevaliers d'Emeraude" d'Anne Robillard, je ne partais pas dans l'inconnu concernant le style de l'auteur.

Après lecture de ce premier tome, je suis ravi de donner un bon point supplémentaire à l'auteur parcequ'elle sait se renouveller dans son genre complétement différent. Elle ne fera donc pas partie de cette catégorie d'auteur qui écrit une seule saga dans leur vie et en demeure prisonnier.

Pour le livre en lui-même, et après l'éternelle mise en place des protagonistes principaux et du décor, nous tombons sur un scénario soigneusement élaboré et qui se déroule sans aucune anicroche.

Ce que j'ai aimé : le rythme soutenu de l'aventure, les histoires personnelles des différents protagonistes, la diversité des personnages qui les rendent riches et attachants.

Ce que j'ai le moins aimé : des rebondissements trop prévisibles, une fin trop rapidement terminée.

Pour conclure, ce premier tome de A.N.G.E est une très bonne entrée en matière, une histoire très accrocheuse qui a de fortes chances de vous rendre dépendant de la saga. En tout cas, pour moi, c'est une belle découverte.

 

 

Articles Liés :

 

Bio d'Anne Robillard

 

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article